Recherche d'emploi

Préparez-vous à rentrer sur le marché de l’emploi


Les recommandations que vous pouvez obtenir ont un poids prépondérant dans le marché de l'emploi. Utilisez votre réseau professionnel que vous pourriez mentionner comme des références et demandez-leur la permission de transmettre leurs noms, si nécessaire. Ne les prenez pas au dépourvu. Assurez-vous qu'ils sont enclins à vous recommander sans hésitation. S'ils vous donnent une réponse évasive, essayez de trouver quelqu'un d'autre. Vous pouvez vous en tenir à des lettres de recommandation, mais gardez à l'esprit qu'elles ont moins de poids.
Renseignez-vous sur l'entreprise pour laquelle vous postulez, ainsi que sur le poste à pourvoir. Cela peut être fait à l’aide de différents moyens :

  • Tout d'abord, en surfant sur le Web. Vous avez de grandes chances d’y trouver des informations sur les activités de l’entreprise. Tapez le nom de la société dans l’un des grands moteurs de recherche comme « Google » et les informations apparaîtront sur votre écran.
  • Adressez-vous à des gens qui sont familiers de cette société, des gens qui y travaillent ou qui y ont travaillé dans le passé, ou à quelqu’un qui pourra vous renseigner. Visitez l’entreprise de façon anonyme si cela est possible. C'est plus facile dans une grande société puisque beaucoup de personnes y entrent et en sortent (aujourd'hui c'est plus dur à cause de la sécurité plus stricte). Une telle visite vous apprendra comment vous y rendre et vous aidera aussi à arriver à l'entretien à l'heure.
  • Rappelez-vous du nom de la personne avec qui vous devez être en contact, mais aussi celui de la personne qui a fixé avec vous l’entretien. Vérifiez si quelqu'un dans votre liste de références connaît l'employeur potentiel avec qui vous parlerez. Généralement, le recruteur préfère parler avec une personne qui lui est familière.
1- Contact avec l’entreprise

Lorsque la société prend contact avec vous, assurez-vous d’être dans un environnement détendu, puisque la conversation sera de toute façon un peu stressante. Soyez sûr d’être dans une pièce calme, les bruits d’un téléviseur ou d’enfants énergiques ne vous aideront pas. Ayez une feuille de papier, un stylo pour noter les informations et le nom des contacts ainsi que votre carnet de rendez-vous ouvert.

Parlez posément et correctement, même si la personne avec qui vous discutez n’est pas le recruteur (réceptionniste, secrétaire, assistante RH….). Si son supérieur lui a assigné cette tâche c’est qu’elle a les moyens d’influencer votre avancement dans le processus d’embauche, considérez-la en conséquence. N’essayez pas de mener la conversation. Donner l’occasion à la personne qui représente l’employeur potentiel de la mener. Vers la fin de la conversation, confirmez ce qui a été décidé, et les détails que l’on vous a donnés, comme l’heure et l’endroit de l’entretien ou comment y arriver.

N’envoyez jamais de CV sans une lettre de motivation, c’est-à-dire une lettre expliquant pourquoi vous êtes « l’homme de la situation ». Si par exemple, les exigences du poste mentionnent l’importance de la capacité à travailler en équipe, ne faites pas simplement des remarques générales sur votre capacité à travailler en groupe, mais donnez des exemples concrets.

Pour éviter de paraître prétentieux, ne vous vantez pas de capacités qui ne sont pas appropriées à l’offre. Si l’annonce dit « Une expérience dans une société multinationale est un plus », notez votre expérience dans une telle société, mais n’ajoutez pas que vous avez terminé vos études à l’Université de Harvard avec mention. Même si c’est vrai et que vous en êtes très fier, assurez-vous simplement que c’est inscrit sur votre CV et gardez ce sujet de discussion pour l’entretien.

Réunissez les informations nécessaires et pertinentes, comme des certificats ou des lettres de recommandation. Ayez des photos d’identité prêtes. Certains employeurs vous les demanderont. Pensez à envoyer une photo flatteuse de vous-même. Ces informations sont pertinentes car dans beaucoup de professions l’apparence extérieure est importante.

N’inondez pas l’entreprise qui s’intéresse à vous d’un surplus d’informations. Par exemple, n’envoyez pas de recommandations avec votre première lettre, notez que vous pouvez les fournir sur simple demande. De même, vos références ne doivent pas être en trop grand nombre. Utilisez la même approche avec votre diplôme d’excellence. Un diplôme, s’il est approprié au poste devrait être suffisant.

2- Attendre la réponse de l’entreprise

Vous vous êtes adressé à l’entreprise, que va-t-il se passer maintenant ? Dans de nombreux cas, vous ne recevrez pas de réponse rapide. Il existe plusieurs raisons à cela:


  • Un grand nombre de candidats
  • Des candidats ont postulé avant vous et peuvent être perçus comme meilleurs
  • La société attend de recevoir de nouvelles candidatures durant la période de diffusion de l’offre (généralement quelques semaines)
  • La société attend de connaître le nombre de candidats avant de procéder à l’examen des candidatures


Si l’entreprise ne vous contacte pas durant la période pendant laquelle elle vous a promis une réponse, vous pouvez nous contacter 5-6 jours après la date de votre envoi de CV afin de vérifier ce qu’il est advenu de votre candidature.

Certaines entreprises ne vous donneront pas de réponse. Dans la plupart des cas, cela provient de la lourde charge de travail des procédures de recrutement ou tout simplement du fait que votre profil ne correspond pas à leur recherche. Essayez de ne pas vous offenser pour cette absence de réponse.

Remarque : Continuez de consulter régulièrement nos offres d’emploi et n’hésiter pas à postuler à d’autres offres. N’attendez pas la réponse d’une offre en particulier même s’il s’agit d’une offre qui vous tente particulièrement. Il n’y a aucune certitude que vous serez embauché. Continuez à postuler constamment et continuez votre recherche d’emploi jusqu’à votre premier jour de travail.

AMI Israël Antenne Emploi © 2014 Tous droits réservés