Policier: le métier, les parcours de formation

La police israélienne, un recruteur de premier plan

Qui n’admire pas la police israélienne? C’est celle des infos, celle que vous voyez dans votre quotidien, ces héros d’Israël, hommes et femmes.
Sous un seul et même mot, la police couvre en réalité des aspects bien différents et inclut en son sein des profils variés.

La police israélienne est ainsi l’employeur de plusieurs milliers de personnes, et recrute chaque année des centaines de personnes de tous horizons, juifs, musulmans et aussi, bien sûr, beaucoup d’Olim. Elle offre une profession unique et peu commune, des salaires corrects, de multiples possibilités de carrière, un potentiel d’évolution et, très souvent, un enrichissement personnel et humain.

Pour assurer la protection des citoyens israéliens de manière optimale, les hommes et femmes qui composent la police israélienne viennent d’horizons professionnels divers et exercent des métiers très variés.

En Israel, la police recrute ainsi des policiers au sens propre, agents de la sécurité des personnes, des institutions et des biens mais aussi, notamment, des scientifiques, informaticiens et techniciens. Selon leur spécialité, ils peuvent être chargés de mettre un terme, par exemple, à une affaire de cybercriminalité en utilisant leurs compétences en informatique.

La police israélienne recrute régulièrement également des professionnels de la communication et des systèmes d’information ainsi que du personnel pour ses départements administratifs: comptables, analystes, gestionnaires de projet, chargés de ressources humaines, assistants, … etc.
Tous sont des maillons indispensables qui contribuent au bon fonctionnement et à l’efficacité de la police israélienne.

Pour rejoindre les forces de la police, il faut se soumettre à un processus de recrutement sérieux, en plusieurs étapes.

La première phase est le pré-recrutement et consiste à sélectionner les candidats ayant le profil recherché, en fonction de leur CV. Ensuite, lors de la phase de sélection, est organisée une journée de recrutement, au cours de laquelle le candidat passe des examens d'aptitude, des examens médicaux et un entretien. De nombreux documents doivent y être apportés.

Une spécificité de la police israélienne est que toute personne qui n'a pas fait l'armée en Israël, doit obligatoirement avoir fait des études supérieures pour pouvoir postuler à la procédure de recrutement pour être policier.

Ceux qui sont sélectionnés doivent passer deux jours à l'école de sport opérationnel de police à Havatzelet Hasharon – Neurim, pendant lesquels l'aptitude du candidat est évaluée lors d'exercices, de jeux de rôles, de simulations, et de missions qui lui sont confiées.
Il y a ensuite une épreuve d'aptitude physique: course rapide, abdominaux et exercices de musculation. L’épreuve est plus stricte pour les candidats à des postes de terrain.

Enfin, les candidats qui ont réussi toutes ces épreuves doivent remplir deux questionnaires de sécurité avant d’être invités à un entretien avec l'officier de sécurité. Le jour du recrutement, un échantillon de salive et les empreintes digitales sont prélevés.

La dernière étape du recrutement est la prestation de serment.

Avec une variété des métiers, des niveaux de recrutement différents, un grand éventail de capacités recherchées, la police offre de belles perspectives de carrière pour les Olim courageux, curieux et patriotes, qui s’intéressent aux autres et à tout ce qui se passe dans leur pays.
AMI Israël Antenne Emploi © 2014 Tous droits réservés