Info: Pourquoi et comment faire reconnaitre son diplôme académique en Israël

Il y a quatre principaux buts de reconnaissance d’un diplôme académique

1- But académique : afin de poursuivre des études en Israël, il vous faudra présenter vos diplômes étrangers à l’université israélienne que vous souhaitez intégrer. L’université décidera alors de la reconnaissance de vos diplômes, sachant qu’elle a entière liberté académique en la matière.

2- But professionnel : afin d’exercer une profession nécessitant un permis (par exemple médecin, avocat, ingénieur, psychologue, professions paramédicales…):
Vous devez formuler une demande auprès du ministère approprié. Traduction et diplômes devront être remis à l’organisme gouvernemental.

3- But salarial : le salaire d’un employé du secteur public en Israël est fixé en fonction de ses diplômes académiques. Les diplômes d’institutions israéliennes sont automatiquement reconnus. Les diplômes de pays étrangers sont soumis au département d’évaluation des diplômes étrangers. Celui-ci délivre un certificat qui ne sera valable qu’a cette fin et ne pourra servir d’équivalence.

4- Police d’assurance : après avoir travaillé en tant que salarié et que vous vous retrouvez sans emploi vous pouvez avoir droit au chômage. Votre rémunération sera calculée en fonction des salaires qui auront précédé la période de chômage. Le bureau du travail pourra vous proposer des postes qui ne seront pas forcément en adéquation avec votre domaine de compétence suite aux études universitaires.si vous refusez vos droits au chômage peuvent être interrompus. Si vos diplômes universitaires ont été reconnus par le ministère de l’éducation vous aurez l’avantage de ne pouvoir vous faire proposer que des postes qui correspondent à votre domaine de qualification validé.

Les documents requis pour une licence :
1. Formulaire de demande de reconnaissance du diplôme à télécharger:
http://meyda.education.gov.il/files/KishreiChutz/TofesBakashaLeaarachatToar.pdf

2. Diplôme (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat). Si vous n’avez pas encore reçu votre diplôme officiel, vous pouvez présenter un certificat attestant que vous êtes éligible

3. Relevé de notes officiel qui inclut les unités de valeurs académiques (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

4. Baccalauréat (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

5. Documents prouvant l’exemption éventuelle d’études antérieures (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat))

6. Téoudat Zehout (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

7. Téoudat olé ou téoudat toshav ‘hozer (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

8. Documents concernant les éventuels changements de nom du demandeur (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

9. Documents concernant les éventuels changements de nom de l’établissement universitaire (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

10. Attestation d’entrées et de sorties du territoire israélien du ministère de l’intérieur pour étudier (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

11. Documents de l’organisme ayant délivré le diplôme, attestant de quelle manière ont été réalisées les études (présence effective, par correspondance, par internet…) (original + copie)

12. Les documents officiels au cas où vous auriez obtenu des dérogations en raison de 10 années d’expérience avant d’étudier à l’université Tous les documents venant de branches d’université doivent être des documents officiels émanant de l’université-mère. Il faut en général plusieurs mois pour recevoir une reconnaissance de diplôme de Bac ou Licence

13. Pour ceux qui étudient dans des branches d’établissements étrangers en Israël : certificat signé par un avocat attestant de la forme d’étude (original)

Documents requis pour une maitrise :
1- Formulaire de demande de reconnaissance du diplôme Téléchargez:

2- Diplôme (original + une copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat). Si vous n’avez pas encore reçu votre diplôme officiel, vous pouvez présenter un certificat attestant que vous êtes éligible (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

3- Relevé de notes officiel qui inclut les unités de valeurs académiques (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

4- Relevé de notes officiel d’études antérieures qui ont crédité votre parcours et vous ont exempté de certaines obligations académiques

5- Téoudat zehout (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

6- Téoudat olé ou téoudat toshav ‘hozer (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

7- Documents concernant les éventuels changements de nom du demandeur (original + copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

8- Documents concernant les éventuels changements de nom de l’établissement universitaire (original + copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

9- Attestation d’entrées et de sorties du territoire israélien du ministère de l’intérieur pour étudier (copie certifiée conforme à l’original et tamponnée par un avocat)

10- Documents de l’organisme ayant délivré le diplôme, attestant de quelle manière ont été réalisées les études signé par un avocat (présence effective, par correspondance, par internet…)

Les étudiants ayant reçu un diplôme suite à des études par correspondance doivent également remplir un questionnaire concernant la forme d’apprentissage et le signeront en présence d’un avocat (original).Une traduction notariée est nécessaire pour tous les documents qui ne sont pas en hébreu, en anglais ou en russe.

Tous les documents venant de branches d’université doivent être des documents officiels émanant de l’université-mère.


Programmes de formation à distance :

Les diplômes obtenus par correspondance peuvent ne pas être reconnus en Israël par le Ministère de l’Education. Chaque cas fera l’objet d’une étude particulière, il est conseillé de s’adresser directement au Ministère de l’Education


Comment faire une demande de reconnaissance de diplôme :

Vous pouvez soit vous présenter soit envoyer les documents par la poste.

Dans le cas d’une demande par courrier, vous devez envoyer les copies des originaux énumérés ci-dessus à la succursale de Jérusalem, mais ils doivent être authentifiés par un avocat israélien.

Si vous choisissez d’apporter vous-mêmes les documents, vous vous rendrez à la branche du Ministère de l’Education la plus proche de votre domicile (voir la liste ci-dessous). Les horaires étant sujets à des changements, il est préférable de consulter le site du ministère de l’Education :

Jérusalem : Re’hov Kanfei Nesharim 22 Tel : 02 560 16 84
Horaires d’ouverture : lundi et mercredi de 10:00 à 13:00 bureau 122
Horaires téléphoniques : Dimanche, mardi et jeudi de 8:30 à 13:00

Haifa : Re’hov Pal Yam 15 Tel : 04 863 25 66
Horaires d’ouverture : Lundi, mardi et mercredi de 13:00 à 15:30
Horaires téléphoniques: Jeudi de 13:00 à 15:30 au 04 863 25 66

En cas d’urgence, vous pouvez contacter les bureaux de Jérusalem le dimanche, mardi et jeudi de 8 :30 à 13 :00 au 02 560 16 84

Région Sud-Beersheva : Re’hov Hatikva 4, 1er étage, bureau 1803 Beer Sheva
Tel : 08 626 32 55
Horaires d’ouverture : lundi et mercredi de 9:00 à 12:30 et de 15:00 à 16:30
Horaires téléphoniques : lundi, mardi et mercredi de 9:00 à 12:30

Région de Tel Aviv :
Il n’existe pas actuellement de branche de reconnaissance des diplômes pour cette région. Il faudra soit s’adresser à la branche de Jérusalem, soit faire vos démarches par courrier, en suivant la procédure ci-après :
1 – complétez le formulaire d’inscription, qui peut être téléchargé sur
2 – photocopiez vos documents originaux et faites les estampiller par un avocat israélien avec la mention « Neeman Lamakor »
3 – l’avocat doit aussi faire figurer son nom, son numéro de licence et sa signature sur chaque exemplaire
4 – le tout doit être envoyé à : Agaf Leaarachat Toarim Akademiim Mechul
Re’hov Kanfei Nesharim 22 Jérusalem
N’oubliez pas d’indiquer votre nom et votre adresse exacte

Instituts spécifiques :
Pour vérifier quels établissements d’enseignement étrangers sont reconnus par le misrad Ha’hinou’h, vous pouvez faxer une demande au 02 560 38 76.

Vous devrez préciser votre nom et adresse exacte, le nom complet et l’adresse de votre établissement d’enseignement, et le degré et la spécialité que vous souhaitez voir reconnus .Vous pouvez vous renseigner sur 3 instituts au maximum.

Pour toutes autres questions contactez-nous: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
AMI Israël Antenne Emploi © 2014 Tous droits réservés